Santé, hygiène et parapharmacie

Consommation de caféine et surdose

consommation caféine

La caféine aide assurément à nous tenir éveillés, mais pas sans provoquer des effets négatifs sur notre santé, et surtout lorsqu’elle est surdosée.

La caféine est une substance naturelle que l’on trouve dans certaines plantes. Elle peut également être produite artificiellement et utilisée comme additif dans certains aliments. Cette substance est un stimulant de notre système nerveux central et a également un rôle diurétique. On parle de surdose de caféine lorsqu’une personne consomme une quantité de caféine supérieure à la dose recommandée. Mais à part le café, quels sont les autres boissons ou aliments qui contiennent de la caféine ? Il s’agit notamment des boissons gazeuses, de certains assortiments de thé, du chocolat (y compris le chocolat chaud), etc.

Les symptômes des problèmes liés à la caféine peuvent inclure : essoufflement ; confusion ; états convulsifs ; fièvre, hallucinations ; rythme cardiaque irrégulier ; nausées et vomissements ; troubles du sommeil. Bien que les gens associent la caféine à la seule consommation de café, cette substance peut être présente dans les thés, le cacao ou les boissons gazeuses. La caféine est reconnue comme la drogue psychoactive la plus fréquemment utilisée. La surconsommation de caféine peut affecter l’ensemble de l’organisme, du système nerveux à la peau. La caféine peut augmenter le niveau d’hormones de stress dans le sang, elle peut inhiber les systèmes enzymatiques importants qui sont liés au nettoyage de l’organisme humain et ils peuvent affaiblir le système de réception nerveux. La caféine est parfois associée à un état de faiblesse générale, à des vertiges, à l’anxiété ou à la dépression.

La caféine, c’est aussi un moyen de se sentir bien dans sa peau.

surdose caféine

C’est la façon de préparer le thé ou le café qui détermine le niveau de caféine d’une certaine boisson. Une tasse de café instantané contient environ 65 mg de caféine, alors que le café filtré en contient environ 110 mg/tasse. Le thé noir et la plupart des boissons gazeuses à base de caféine contiennent environ 30-65 mg/portion. Le chocolat chaud contient environ 5 mg/tasse, tandis que les barres chocolatées peuvent contenir environ 10-40 mg/60 g.

La caféine peut augmenter le taux de sucre dans le sang. Elle peut également augmenter le niveau des graisses sanguines et la pression artérielle. La caféine peut également stimuler le système nerveux central, ainsi l’organisme peut ne plus ressentir le besoin de se reposer. Elle peut provoquer des battements cardiaques irréguliers ou favoriser l’élimination du calcium et du magnésium par l’urine, ce qui peut avoir un impact néfaste sur la santé des os à long terme. La caféine peut également provoquer des tremblements, de l’irritabilité ou de l’anxiété. Elle peut être à l’origine de troubles du sommeil ou même de dépression, et elle peut amplifier les symptômes du syndrome prémenstruel.

Dans les études animales, des doses excessives de caféine peuvent provoquer des malformations congénitales osseuses, le retard du développement du fœtus, une diminution du poids à la naissance et une augmentation du nombre de petits qui naissent morts. À très faible dose, c’est-à-dire environ 2 tasses par jour, l’effet secondaire était le ralentissement de la croissance osseuse. Chez les cobayes auxquels on a administré de petites quantités de caféine, les chercheurs ont remarqué certains changements de comportement qui ont persisté même à l’âge adulte. Un retard accru dans le développement du fœtus pourrait également être causé par la caféine consommée par les mâles cobayes avant l’accouplement.

Certaines études ont démontré que la caféine a un effet positif sur le développement du fœtus.

D’autres ont démontré que l’ingestion d’énormes quantités de caféine par les femmes enceintes pourrait être liée à une récurrence anormale des naissances prématurées, avec un poids diminué et une circonférence crânienne réduite du nouveau-né. Le café et les thés contenant de la caféine peuvent réduire très fortement l’absorption du fer – avec environ 40 % à 60 %.

Dans le cas des animaux, des doses très élevées de caféine peuvent déterminer un comportement agressif, voire psychotique. Chez l’homme, une consommation de 650-1000mg/jour peut entraîner l’apparition du caféinisme (alias « trouble mental organique induit par la caféine »), un syndrome qui, de l’avis des experts, est pratiquement identique à la névrose d’angoisse. Les personnes sensibles à la caféine peuvent manifester une anxiété et des dépressions graves après la petite prise de 300 mg. Les pédiatres sont très préoccupés par la consommation de caféine des enfants, qui peut déterminer leur comportement hyperactif. Les femmes enceintes, les femmes qui allaitent et les enfants doivent éviter tout produit à base de caféine.

Ceux qui ne veulent pas renoncer au chocolat ou au cacao, peuvent tout de même les utiliser rarement en très petites quantités, et devraient en parler à leur médecin s’ils ont des problèmes médicaux liés à la caféine. Les fèves de caroube remplacent parfaitement les chocolats. Il est également bon de prendre l’habitude de boire de l’eau claire, des jus de fruits ou de légumes. Si vous ressentez le besoin de boire une boisson chaude, il est préférable d’apprendre à utiliser des tisanes ou des boissons à base de céréales, plutôt que du café ou des thés caféinés.

À Lire aussi
Santé, hygiène et parapharmacie

Se débarrasser des rats en ville

Santé, hygiène et parapharmacie

Comment fonctionne Phentermine

Santé, hygiène et parapharmacie

Les meilleurs compléments de musculation

Santé, hygiène et parapharmacie

Comment réduire le gonflement des lèvres dû au piercing

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.